Accueil Contact Santé Travail Pays de La Loire
GLOSSAIRE MENTIONS LEGALES

Source INRS

  

  

 

SUIVI POST-PROFESSIONNEL :

 

 

 

 

 

 

Poussières d'amiante, de bois, de goudrons... de nombreuses substances peuvent favoriser la survenue d'un cancer des dizaines d'années après une exposition sur le lieu de travail.

 

Si vous êtes concerné(e), vous pouvez bénéficier tous les 2 ans, à votre demande, d'une surveillance post-professionnelle prise en charge par la C.P.A.M. conformément à l'arrêté du 28 février 1995.

 

 

Qui peut prétendre à ce suivi ?

 

Les demandeurs d'emploi, retraités ou inactifs.

 

 

Avez-vous été exposé(e) à des poussières, des vapeurs,

ou avez-vous manipulé des substances ou procédés pouvant donner le cancer ?

 

  • Principales substances à risques figurant dans les tableaux des maladies professionnelles : 
    • Amiante,
    • Amines aromatiques,
    • Arsenic et ses composés,
    • Benzène,
    • Bischlorométhyléther,
    • Chlorure de vinyle monomère,
    • Chrome,
    • Formaldéhyde,
    • Hépatites virales B et C,
    • Houille et dérivés,
    • Huiles minérales dérivés du pétrole,
    • Oxydes de fer (dans les mines),
    • Nickel,
    • Poussières de bois,
    • Rayonnements ionisants...

 

  • Substances ou préparations chimiques dont l'étiquetage comporte une mention indiquant explicitement leur caractère cancérogène :
    • R45 - "Peut causer le cancer",
    • R46 - "Peut causer le cancer par inhalation".

 

  • Certains procédés industriels :
    • Brouillards, fumées ou poussières de nickel,
    • Fabrication d'auramine,
    • Hydrocarbures polycycliques aromatiques,
    • Procédé de fabrication de l'alcool isopropylique à l'acide fort.

 

 

Cette liste n'est pas exhaustive.

 

 

Comment faire pour obtenir un suivi médical ?

 

Vous devez demander une attestation d'exposition à remplir par l'employeur et par le médecin du travail de l'entreprise :


 Modèle d'attestation

 

Il vous faut ensuite écrire à votre C.P.A.M. en joignant si possible une attestation :


 Modèle de demande de suivi post-professionnel


Lorsqu'aucune attestation n'a été effectuée par l'employeur ou le médecin du travail, vous pouvez tout de même demander ce suivi auprès de votre C.P.A.M. qui procèdera alors à une enquête administrative afin de déterminer la recevabilité de votre demande.

 

En cas d'acceptation, la C.P.A.M. vous adressera un protocole de surveillance et des imprimés de règlement d'honoraires à remettre au médecin chargé de votre suivi.

Vous êtes libre du choix du médecin et du laboratoire.

L'ensemble des consultations et examens sont pris en charge à 100 %.

 

 

Le suivi médical est un droit pour les personnes exposées

ou ayant été exposées à des cancérogènes.

 

Parlez-en à votre médecin du travail !

 

 

Dossier réalisé le 1er juillet 2008



Retour


 

 
Powered by MyTOOG